obligée de déménager

W
W

le 09/03/2017 à 14:40 Citer ce message

Vendredi 4 11 16
Lors d'une réunion d'information, une dame a témoigné de l'enfer qu'est devenue la vie de sa famille.
Deux compteurs ont été posés chez elle en son absence alors qu'elle avait fait et clairement affiché la sommation par huissier et qu'il fallait rentrer sur un chemin privé (sans portail).
A son retour elle a constaté une luminosité accrue des ampoules puis très rapidement des maux de tête et nausées. Depuis elle ne supporte plus d'allumer les lampes quand il fait nuit, ne supporte plus les appareils électroménagers et doit couper le courant la nuit. Toute sa famille souffre de cette situation. Un médecin a confirmé son électro-hyper sensibilité.
Cette dame a également tenté à plusieurs reprises de porter plainte mais à chaque fois une "bonne excuse" a été trouvée pour ne pas prendre sa plainte. Y compris que le jardin ou le chemin ne sont pas l'intérieur de la maison et ça ne justifie pas la violation de propriété privée.
Aleth
Aleth

le 09/03/2017 à 14:41 Citer ce message

Février 2017
Cette dame est toujours à la bougie avec son mari et ses 4 enfants depuis début novembre et nous sommes début mars !

Répondre à ce message